AFRICAN MANAGEMENTFORMATION

Classement: 47 établissements africains parmi les meilleures universités des économies émergentes

N'oubliez pas de partager ce post

Quarante-sept universités africaines figurent dans le classement 2019 des meilleures universités des économies émergentes. Soit presque le double par rapport au précédent ranking.
Par Babacar Seck

Chaque année, Times Higher Education dresse son classement des meilleures universités des économies émergentes. Dans son dernier classement publié en janvier 2019, les universités africaines ont réalisé une belle percée en plaçant 47 établissements (sur 442 au total) dans ce prestigieux classement, loin des 25 places obtenues (sur 378 universités) en 2018. Pour établir ce ranking, le magazine londonien se base sur plusieurs critères, notamment l’ouverture sur l’international, les recherches scientifiques publiées et la qualité de l’enseignement dispensé aux étudiants.
Comme d’habitude, les universités sud-africaines caracolent en tête au niveau continental avec deux grands établissements dans le Top 15, en l’occurrence l’université de Cap Town (9e) et celle du Witwatersrand (11e). Les universités de Stellenbosch (24e) et du Kwazulu-Natal (49e) figurent aussi dans le Top 50. Au total, la nation arc-en-ciel compte dix établissements dans ce classement.

Belle performance des universités égyptiennes
L’Égypte, elle, a réalisé une belle prouesse en passant de neuf universités en 2018 à 19 dans le dernier ranking, avec notamment la présence de l’université du Canal de Suez (114e), l’université américaine du Caire (122e), l’université de Sohag (200-250e), et l’université d’Al Azhar (351 et plus). Le Maroc place quatre universités, avec comme tête de pont l’université Cadi Ayyad de Marrakech (qui reste dans le Top 50), les universités Mohammed V de Rabat et Sidi Mohamed Ben Abdallah de Fès, et l’université Hassan II de Casablanca qui fait son entrée dans ce classement.
Le Nigéria, deuxième puissance économique du continent, s’illustre aussi avec les universités d’Ibadan, de Nsukka et de Convenant. L’université d’Ibadan a d’ailleurs réalisé une performance remarquable en passant de la 250e à la 150e place, soit une progression de 100 places. La Tunisie y compte aussi trois établissements, les universités d’Al Manar, de Monastir et de Sfax qui se situent dans la fourchette 300-350e.
Le classement global est largement dominé par les universités chinoises avec respectivement Tsinghua University, Peking Unversity, Zhejiang University, Universitity of Science and Technology of China dans le Top 4.

N'oubliez pas de partager ce post

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.