Côte d’Ivoire: Bientôt la construction d’une centrale électrique à base de biomasse de cacao

Le gouvernement ivoirien prévoit de lancer prochainement sa première centrale électrique à base de biomasse de cacao. Objectif : produire de l’énergie à partir des rejets de l’or brun.

Ce projet inédit initié par la Société des énergies renouvelables (Soden) a fait l’objet d’une signature d’accord entre les autorités ivoiriennes et américaines, le 2 juin dernier à Abidjan. À travers ce chantier de centrale électrique, la Côte d’Ivoire souhaite produire de l’énergie à partir des cabosses, rejets issus du cacao, dont elle est le premier producteur mondial avec 2 millions de tonnes en 2017. Cette centrale devrait démarrer ses activités courant 2019, avec une capacité de production annuelle de 60 à 70 mégawatts (MW), alimentés grâce à 26 millions de tonnes de cabosses générées chaque année après la récolte du cacao. Objectif à long terme : produire 424 MW d’énergie d’ici 2030.
Le coût total de cet investissement est estimé à 154 milliards de FCFA. L’Agence américaine pour le commerce et le développement (USDTA) a accordé une subvention de près de 1 milliard de dollars au gouvernement ivoirien pour la finalisation de l’étude de faisabilité, qui sera réalisée par la firme américaine Recast Energy LLC.
En Côte d’Ivoire, la production d’électricité est actuellement estimée à 2200 MW, selon les autorités. Elle pourrait atteindre 4000 MW d’ici 2020.

Par B.S

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

Énergie solaire: Le Rwanda voit grand…

Pour remédier à ses lacunes en matière énergétique, le Rwanda a choisi l’option de développer ...