Égypte: Un fonds de plus de 50 millions livres pour financer les Fintech

Bonne nouvelle pour les entrepreneurs égyptiens spécialisés dans les technologies financières. Des banques locales ont noué des partenariats avec des institutions financières internationales pour lancer, avant la fin de l’année, un fonds qui financera des Fintech basées en Égypte. D’après des médias égyptiens, le groupe financier Banque du Caire (qui injectera 50 millions de livres égyptiennes dans le capital), Banque Misr, National Bank of Egypt et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd), figurent parmi les contributeurs de ce fonds. Les Fintech connaissent de plus en plus une importante croissance au pays des Pharaons. Selon le site WeeTracker spécialisé dans les start-up, 95 millions d’euros ont été levés et 25 accords signés dans le secteur lors du premier semestre 2018. Ce qui a permis aux start-up égyptiennes de se classer troisième sur le continent en termes de nombre de deals réalisés avec des firmes d’investissement, derrière le Kenya et le Nigéria.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

Hôtellerie: Marriott et Hilton veulent renforcer leur présence en Afrique

Le groupe hôtelier américain Marriott International annonce une augmentation de 50% de son portefeuille d’hôtels ...