Énergie solaire: Le Rwanda voit grand…

Pour remédier à ses lacunes en matière énergétique, le Rwanda a choisi l’option de développer des énergies renouvelables, solaire en l’occurrence, afin de diversifier son mix énergétique et atteindre un taux d’électrification du territoire de 70% dans les prochaines années, contre près de 30% aujourd’hui.

La croissance économique dont le pays est fier a entraîné dans son sillage une forte augmentation des besoins en électricité dans le pays : «Nous sommes conscients que l’électricité est un préalable au développement intégral d’une nation ; si nous voulons des entreprises efficaces et compétitives, nous devons leur donner des moyens de fonctionnement, notamment l’électricité», a déclaré Emmanuel Kamanzi, directeur de la compagnie nationale d’électricité, Rwanda Energy Group (REG).

Pour donner aux entreprises les moyens de leur ambition, Kigali s’est donc engagé dans un vaste programme de développement énergétique conséquent qui commence déjà à porter ses fruits. «Ce programme de déploiement de l’électricité a déjà permis de raccorder plus d’un million de personnes depuis 2012». En cela, le Rwanda bénéficie du soutien de la Banque mondiale et d’autres bailleurs de fonds internationaux.

Pour y arriver, Kigali fonde ses espoirs notamment sur l’énergie solaire. «L’énergie solaire devrait jouer un rôle prépondérant et connaître un fort développement dans les années à venir, jusqu’à atteindre plus de 10% du mix énergétique rwandais».

Premier champ solaire à grande échelle en Afrique de l’Est
Au cours des trois dernières années, Kigali s’est en effet doté du premier champ solaire à grande échelle en Afrique de l’Est, avec 8,5 mégawatts de puissance à son apogée, soit 4% de l’énergie totale du pays. Ce projet a apporté l’électricité à plus de 15.000 foyers. Cette centrale implantée dans le district de Rwamagana, dans la province orientale, a été montée par la société néerlandaise Gigawatt Global et a nécessité un financement de 23,7 millions de dollars. Il s’agit aussi du premier parc solaire à grande échelle d’Afrique de l’Est composé de 28.000 panneaux repartis sur 21 hectares.

Piloté par la société Gigawatt Global spécialisée dans l’énergie photovoltaïque, ce méga-projet a été financé à hauteur de 20 millions d’euros par des partenaires internationaux. Alléchés par la baisse des coûts de l’énergie solaire, les Rwandais ne font pas mystère de leur engouement pour ce type d’énergie renouvelable. En milieu rural, plus de 20.000 foyers en sont déjà équipés.

Kigali entend desservir aussi la région. «En 2021, le Rwanda aura une capacité de production d’énergie suffisante qui va même permettre à notre pays d’exporter de l’électricité à un plus large éventail de pays voisins dans le cadre d’un effort transfrontalier pour répondre à la demande énergétique régionale», a déclaré James Musoni, ministre rwandais de l’Infrastructure. «Nous avons mis en place un programme de partenariat public-privé pour stimuler la production d’énergie dans le pays. Les Rwandais sont invités à vivre dans des établissements formalisés pour faciliter la distribution d’énergie par le gouvernement», a-t-il indiqué.

Par Jean Bosco Nzosaba

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

Codage: Sonatel Academy forme les jeunes sénégalais aux métiers du numérique

La Sonatel a ouvert sa première école gratuite de codage à Dakar. Objectif : former ...