Financement: 5 pays africains veulent émettre des obligations islamiques

Le Kenya, le Maroc, la Tunisie, le Ghana et l’Algérie envisagent d’émettre prochainement des obligations islamiques, selon un rapport de l’agence de notation Moody’s. Ce quinté prévoit d’émettre ces « sukuks » sur le marché international au cours du second semestre 2018. Une opération qui vise à obtenir des ressources alternatives pour

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis
x

Check Also

Le Rwanda Pays le plus compétitif d’Afrique de l’Est

Selon le dernier indice de compétitivité globale (Global Competitiveness Index ) du World Economic Forum, ...