GRAND ANGLE

Focus sur quatre fintechs africaines

N'oubliez pas de partager ce post

De nombreuses startups africaines s’activent dans le secteur des fintech. Zoom sur quelques-unes d’entre elles.

SimplePay (Nigéria)
Cette application propose d’effectuer les paiements directement depuis un smartphone de façon instantanée et sécurisée. Elle compte parmi ses clients Uber, qui opère à Lagos, et l’agence de voyages africaine Jovago, deux structures qui l’ont intégrée dans leurs interfaces. Les Nigérians effectuent plusieurs transactions sur les sites d’e-commerce. D’ailleurs, selon une étude réalisée par PayPal, 89% d’entre eux font déjà ou prévoient de faire des achats en ligne.

Paydunya (Sénégal)
Créée en 2015, cette startup sénégalaise a mis en place des solutions de paiement digitalisées et sécurisées pour permettre à ses clients de payer sur des sites internet, applications mobiles ou marketplaces sur les réseaux sociaux pour acheter des produits vendus par des particuliers. Concrètement, Paydunya propose deux services phares : un service destiné aux sites web et aux applications mobiles afin d’intégrer sur leur plateforme une solution de paiement en ligne et un service de solution de paiement en ligne sécurisée pour les sites qui n’ont pas de vocation marchande.

SnapScan (Afrique du Sud)
C’est une fintech qui permet aux particuliers de payer leurs factures ou leurs tickets de caisses via leur mobile grâce à une application gratuite dédiée et un système de QR code. Le procédé est simple : une fois dans un point de vente équipé de la solution SnapScan, l’utilisateur scanne le QR affiché sur une pancarte (SnapCode) et indique le montant à payer et reçoit une confirmation par code sur son smartphone. Une fois le paiement validé, lui et le commerçant reçoivent un SMS de validation de la transaction. La startup prélève une commission de 3% aux commerçants pour chaque opération. Les clients doivent relier leur carte bancaire à l’application pour utiliser ce service dont les données sont sécurisées via un système de cryptage. Plus 20 000 commerçants sud-africains utilisent Snapscan qui prévoit d’étendre des services dans d’autres pays.

WeCashUp (Kenya-Cameroun-France)
WeCashUp offre des solutions de paiement en ligne aux consommateurs non bancarisés dont le nombre est estimé à 800 millions en Afrique. Elle leur permet d’effectuer des achats sur les sites d’e-commerce via leurs téléphones portables à travers une plateforme qui regroupe des solutions de paiement locales (Mobile Money, Cash et cartes bancaires) reliées par un seul point d’accès.

Par B. Sakho

N'oubliez pas de partager ce post