Ghana: Une obligation de 100 ans pour financer des mégaprojets d’infrastructures

Accra prévoit d’émettre une obligation de 100 ans pour financer de grands projets d’infrastructures. Une sorte d’alternative au financement du FMI décliné par le pays. Le gouvernement ghanéen a annoncé, début septembre, qu’il envisageait l’émission de ce «Century Bond» estimé à 50 milliards de dollars pour financer des projets de

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis
x

Check Also

Le Rwanda Pays le plus compétitif d’Afrique de l’Est

Selon le dernier indice de compétitivité globale (Global Competitiveness Index ) du World Economic Forum, ...