TOURISME ET HÔTELLERIE

Hôtellerie: Afrique, des revenus en hausse malgré une instabilité sécuritaire

N'oubliez pas de partager ce post

Le secteur hôtelier du continent africain a enregistré une hausse de ses revenus sur 87 mois consécutifs, soit plus de sept années consécutives. Une croissance qui a lieu dans un contexte marqué par une instabilité politique et économique dans certains pays de la région.

C’est Thomas Emanuel, directeur de l’entreprise américaine STR, qui a fait cette révélation en marge de l’Africa Hotel Investment Forum, qui s’est tenu le 23 septembre en Éthiopie. Selon lui, les chiffres du Revenu par chambre disponible (RevPAR), principal outil de mesure de la performance de l’industrie hôtelière, ont affiché une hausse constante sur 87 mois consécutifs. À titre illustratif, le RevPAR du continent africain affichait une hausse de 6,4% pour atteindre 67,10 dollars en août 2019.
D’après Thomas, l’Afrique du Sud, l’Égypte, le Maroc et la Tunisie sont les seuls qui offrent actuellement plus de 50 000 chambres, notamment grâce aux récentes annonces de constructions de nouveaux hôtels par de grands groupes hôteliers comme Accor et Marriott International. « L’industrie du continent continue de se développer parallèlement aux économies et aux infrastructures en développement rapide, de sorte qu’il existe des possibilités d’investissement précises, même s’il est difficile de trouver la bonne opportunité », a-t-il déclaré, non sans préciser que «les perspectives d’une plus grande croissance de l’offre ainsi que l’instabilité politique et économique peuvent également créer des situations difficiles pour l’avenir de l’industrie hôtelière de la région ».

Par Babacar Seck

N'oubliez pas de partager ce post