Hôtellerie: Marriott et Hilton veulent renforcer leur présence en Afrique

Le groupe hôtelier américain Marriott International annonce une augmentation de 50% de son portefeuille d’hôtels en Afrique d’ici 2023, pour le porter à plus de 200 établissements et 38 000 chambres, pour des investissements estimés à plus de 250 millions de dollars. Déjà présent dans 21 pays africains, il prévoit d’étendre ses tentacules vers de nouveaux marchés, notamment le Sénégal, le Bénin, le Botswana, et la Côte d’Ivoire. Le groupe révèle d’ailleurs la signature d’accords de partenariat pour l’ouverture de nouveaux hôtels au Ghana, au Kenya, au Maroc et en Afrique du Sud et au Mozambique. Le groupe américain est l’un des leaders mondiaux de l’hôtellerie avec plus de 6 700 hôtels dans 130 pays. Parallèlement, le groupe Hilton, l’un de ses principaux concurrents, envisage de plus que doubler sa présence en Afrique dans les cinq prochaines années, avec notamment l’ouverture du Legend Hotel Lagos Airport à Lagos avec l’expansion et les probables implantations au Rwanda et au Botswana. «Hilton voit une forte demande pour ses marques à travers le continent et prévoit d’ouvrir huit hôtels au total à travers l’Afrique cette année», annonce un communiqué du groupe.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

Égypte: Un fonds de plus de 50 millions livres pour financer les Fintech

Bonne nouvelle pour les entrepreneurs égyptiens spécialisés dans les technologies financières. Des banques locales ont ...