DOSSIER

Le Management 2.0 (1)

le-management-2-0-(1)
N'oubliez pas de partager ce post

 Les systèmes fortement collaboratifs surpasseront certainement l’organisation caractérisée par les relations gagnant-perdant. D’où l’importance de reconstruire les fondements philosophiques du Management en explorant de nouveaux principes dans divers domaines et disciplines (anthropologie, biologie, sciences politi ques, théologie…).En commençant par éliminer les pathologies de la hiérarchie formelle, adopter une hiérarchie « naturelle «dynamique plutôt que pyramidale où le statut et l’influence correspondent à la contribution plutôt qu’à des positions et des statuts, réduire la peur et augmenter la confiance car, l’adaptabilité organisationnelle, l’innovation et l’engagement des employés ne peuvent qu’engendrer une culture de haute confiance.

L’ancienne école prônait la sanction comme motivation. Mais il est évident que la peur paralyse, le manque de confiance démoralise. Ces deux facteurs doivent être rayés de la carte des systèmes de Management à réinventer. Réinventer le sens du contrôle Le modèle traditionnel de contrôle assure un haut niveau de conformité, mais le revers de la médaille c’est qu’il réduit la créativité, l’esprit d’initiative et l’engagement des employés d’où l’intérêt de promouvoir le sens des valeurs partagées et se défaire de la camisole des règles et des restrictions. La diversité des idées est l’ingrédient du renouveau stratégique par excellence.

N'oubliez pas de partager ce post

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.