AFRICAN MANAGEMENTAfrican ManagementBUSINESS CASE

L’usage des métaphores militaires en politique … Une grande polémique

La plupart des métaphores militaires sont soupçonnées par certains auteurs et spécialistes de la Stratégie d’Entreprise et des Organisations, de dissimuler des conflits sociaux et des iniquités. Comme si l’entreprise se serait "trompée de combat" Pour certains, les métaphores employées dans une entreprise sont le reflet de tensions politiques. L'emploi du langage militaire est alors conçu comme un moyen permettant de maintenir une culture masculine défavorisant les femmes dans l'organisation. La métaphore militaire est également accusée de renforcer les valeurs de la planification en entretenant le mythe de l'Etatmajor qui planifie les actions que les opérationnels, sur la "ligne de front", mettent en œuvre. Dans un même ordre d'idée, elle entretiendrait le mythe des "grands leaders", des grands "capitaines d'industries", qui, par leur "génie", mèneraient les entreprises qu'ils dirigent à la "victoire". En d’autres termes, la métaphore militaire se traduirait par une communication "top-down" et un style de management 1.0, en lieu et place d’une communication ‘’bottom up’’ et d’un style de management 2.0 (collaboratif et associatif). Aussi, certaines critiques indexent la métaphore militaire de véhiculer un certain nombre de présupposés idéologiques très dangereux comme la négation de la valeur de la vie humaine, la violence de groupe, l'esprit de revanche, le rabaissement de la nature humaine et le contrôle par la menace. Pour une éthique du Marketing Pour d’autres, l'importance que prend de plus en plus la métaphore militaire dans le champ lexical de la stratégie d’entreprise est un véritable défi pour l'éthique du Marketing, parcequ’elle introduit et conforte une vision ontologique fondée sur la notion de conflit. Les entreprises sont identifiées comme concurrentes et ne peuvent survivre ou se développer que de façon coercitive. Sur le plan du vocabulaire, elles sont supposées "attaquer" leurs concurrents ou se "défendre" contre leurs "manœuvres", dans une logique qui exclurait entre les entreprises, toute forme de complémentarité, toute possibilité de joint-venture et toute situation de ‘’coopétition’’ (compétitioncoopération). Dans une logique où les entreprises ne se posent qu’en opposition sans aucune apposition possible, dans un climat de conflit, de stress et de ‘’liquidation’’, où rien n’est toléré et chaque erreur se paye cash.
N'oubliez pas de partager ce post

La plupart des métaphores militaires sont soupçonnées par certains auteurs et spécialistes de la Stratégie d’Entreprise et des Organisations, de dissimuler des conflits sociaux et des iniquités. Comme si l’entreprise se serait « trompée de combat »

Pour certains, les métaphores employées dans une entreprise sont le reflet de tensions politiques. L’emploi du langage militaire est alors conçu comme un moyen permettant de maintenir une culture masculine défavorisant les femmes dans l’organisation.

La métaphore militaire est également accusée de renforcer les valeurs de la planification en entretenant le mythe de l’Etatmajor qui planifie les actions que les opérationnels, sur la « ligne de front », mettent en œuvre. Dans un même ordre d’idée, elle entretiendrait le mythe des « grands leaders », des grands « capitaines d’industries », qui, par leur « génie », mèneraient les entreprises qu’ils dirigent à la « victoire ». En d’autres termes, la métaphore militaire se traduirait par une communication « top-down » et un style de management 1.0, en lieu et place d’une communication ‘’bottom up’’ et d’un style de management 2.0 (collaboratif et associatif).

 Aussi, certaines critiques indexent la métaphore militaire de véhiculer un certain nombre de présupposés idéologiques très dangereux comme la négation de la valeur de la vie humaine, la violence de groupe, l’esprit de revanche, le rabaissement de la nature humaine et le contrôle par la menace. Pour une éthique du Marketing Pour d’autres, l’importance que prend de plus en plus la métaphore militaire dans le champ lexical de la stratégie d’entreprise est un véritable défi pour l’éthique du Marketing, parcequ’elle introduit et conforte une vision ontologique fondée sur la notion de conflit.

Les entreprises sont identifiées comme concurrentes et ne peuvent survivre ou se développer que de façon coercitive. Sur le plan du vocabulaire, elles sont supposées « attaquer » leurs concurrents ou se « défendre » contre leurs « manœuvres », dans une logique qui exclurait entre les entreprises, toute forme de complémentarité, toute possibilité de joint-venture et toute situation de ‘’coopétition’’ (compétitioncoopération).

Dans une logique où les entreprises ne se posent qu’en opposition sans aucune apposition possible, dans un climat de conflit, de stress et de ‘’liquidation’’, où rien n’est toléré et ¢chaque erreur se paye cash.

N'oubliez pas de partager ce post

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.