Partenariat: BMCE Bank of Africa et Attijariwafa Bank s’allient avec des institutions chinoises

BMCE Bank of Africa et Attijariwafa Bank ont signé des partenariats avec deux institutions chinoises lors du dernier sommet Chine-Afrique à Pékin. Objectifs : les accompagner au Maroc et dans le reste de l’Afrique.

BBoA a signé une convention de partenariat avec China-Africa Business Council pour accompagner les investisseurs chinois au Maroc et dans les autres pays du continent. Accord paraphé entre Said Adren, le responsable de son bureau basé à Shanghai, et Wang Guidong, vice-président de l’entité chinoise. D’après le groupe bancaire marocain, l’objectif de ce partenariat est de « fluidifier et de simplifier les opérations de commerce extérieur entre la Chine et l’Afrique en mettant à disposition des opérateurs chinois l’expertise africaine de BBoA, ainsi que la valeur ajoutée que leur apportera la nouvelle succursale du groupe à Shanghai ».
Quant à Attijariwafa Bank, elle a conclu un mémorandum d’entente avec Bank of China (BoC). « Cet accord stratégique vise le renforcement des relations par l’intensification des échanges d’informations, l’identification de projets d’intérêt commun et l’assistance mutuelle pour la compréhension et l’approche des marchés. Les deux parties s’accordent à partager leur expertise en matière de gestion des risques dans les pays et régions qui exigent un niveau élevé de vigilance et de due diligence », indique un communiqué du groupe. Les deux parties prévoient aussi de collaborer dans la recherche et le financement conjoint au Maroc et dans les autres pays africains des projets dans les infrastructures, les énergies nouvelles, l’industrie automobile, la construction et la logistique, les ports, les aéroports, etc.

Chine, troisième partenaire commercial du Maroc
La première banque marocaine a également annoncé le 18 septembre la signature d’un protocole d’accord à long terme avec la société China State Construction Engineering (CSCE) durant le dernier Forum sur la coopération sino-africaine (Focac) les 3 et 4 septembre. « Les deux parties s’engagent à tirer profit de toutes opportunités commerciales ciblant des secteurs tels que les infrastructures, la construction et le développement immobilier, les contrats internationaux et les investissements au Maroc et dans les pays africains où le groupe Attijariwafa bank est présent », lit-on sur le communiqué de la banque.

Ces dernières années, la Chine a multiplié ses investissements au Maroc. Le taux de croissance des investissements directs chinois au Maroc s’est envolé de plus de 1 .000% en 2017 par rapport à 2016, selon Jing Ning, conseiller économique et commercial à l’Ambassade de Chine au Maroc. Ce qui a permis à l’Empire du Milieu de devenir le troisième partenaire commercial du royaume. Les entreprises automobiles chinoises ont investi massivement dans le secteur automobile à travers notamment l’ouverture d’usines de fabrication de moyeux d’automobiles à Tanger (nord du pays), d’ensembles de rechange comme les climatiseurs et les biellettes de direction d’automobiles à Kénitra (plus de 50 km de Rabat). C’est aussi une entreprise chinoise qui a construit la centrale thermique de 350 mégawatts située à Jerada (nord du Maroc).

Par Baye Sakho

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.