PIA 2018: 10 projets qui stimulent l’innovation en Afrique

Les dix finalistes du Prix de l’innovation pour l’Afrique 2018 ont été dévoilés mi-septembre. De belles innovations pour relever des défis dans plusieurs secteurs, tels que les TIC, l’agriculture et la santé.

«Innovation africaine: investir dans des écosystèmes d’innovation inclusifs », tel était le thème principal de l’édition 2018 du célèbre Prix de l’innovation pour l’Afrique (PIA). Plus de 3000 start-up issues de 52 pays du continent devaient proposer des solutions innovantes en rapport avec cette thématique, pour résoudre des problèmes dans les secteurs des TIC, de l’agriculture, la santé publique, l’environnement et l’énergie. « Nous sommes fiers de voir des innovations aussi impressionnantes dans le Top 10. Chacune d’elle résout un problème crucial dans son secteur et c’est une preuve concrète de l’ingéniosité africaine. L’Afrique et le reste du monde doivent garder un œil sur ces innovations: elles ont tout pour propulser la compétitivité mondiale du continent ! Ces 10 nominés sont un excellent rappel que, s’ils ont accès au capital nécessaire, les Africains sont capables de résoudre les problèmes africains tout en contribuant au reste du monde », a déclaré Pauline Mujawamariya Koelbl, directrice générale de l’African Innovation Foundation (AIF), initiatrice de cette compétition.

L’AIF revendique un investissement de plus de 1 million de dollars pour soutenir les 55 lauréats et nominés du PIA et a mobilisé plus de 9 400 innovateurs issus de 55 pays, depuis sa création en 2011. Les lauréats, selon elle, ont pu bénéficier d’investissements de plus de 135 millions de dollars pour développer leurs activités. Les entreprises des anciens lauréats et nominés du concours sont évaluées à plus de 200 millions de dollars. « En sept années d’existence, le PIA a vu émerger des entreprises évaluées à plusieurs millions de dollars dans les secteurs de la santé, l’agriculture, l’environnement et l’énergie. Notre thème de cette année souligne l’urgence d’une collaboration de plus en plus accrue entre le gouvernement, les entreprises, l’industrie, les acteurs de l’innovation et la communauté, afin de réaliser la prospérité et la liberté économique de l’Afrique », précise Walter Fust, président du conseil de l’AIF.

Classement:

1-Professor Abdeladim Moumen and Dr. Hassan Ait Benhassou
Détection efficace de la tuberculose et de l’hépatite C (Maroc)

2- Abraham Natukunda
Capteur eNose pour la fabrication du thé (Ouganda)

3- Christian Mwijage
Technologie Waxy II (Tanzanie)

4- Dr. Diana Yousef
Toilette portable «iThrone» (Égypte)

5- Dr Fohla Mouftaou
GKSORB, réduire la pollution de manière écologique (Bénin)

6- Henri Nyakarundi
Réseau Mobile Shiriki (Rwanda)

7- Juslain Nomenjanahary Raharinaivo
Germoir biodégradable pour la riziculture (Madagascar)

8-  Keolebogile Shirley Motaung
Solutions naturelles pour la régénération et la réparation du squelette (Afrique du Sud)

9- Dr Laud Anthony Basing
Kit vaginal Vagkit (Ghana)

10-  Wassim Chahbani
Diffuseur enterré (Tunisie)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

Togo: Le pays veut électrifier plus de 550 000 ménages via le solaire

Le gouvernement togolais souhaite électrifier plus de 550 000 ménages via des kits solaires individuels d’ici ...