Sélection du bimestre

«L’Afrique des possibles, les défis de l’émergence», de Pierre Jacquemot
Avec le XXIe siècle, l’Afrique des 49 pays au sud du Sahara est sortie de sa léthargie apparente pour viser, à son tour, le seuil de l’«émergence» économique. La pauvreté et les inégalités persistent, mais des mutations sociales profondes sont à l’œuvre. La pression démographique est puissante avec la perspective d’en tirer un «dividende». L’urbanisation rapide corrige l’image d’une Afrique agreste. Les «acteurs du bas» innovent, créent des biens et des services qui répondent aux besoins essentiels. Les femmes déplacent le jeu des contraintes pour évoluer dans un espace plus autonome qu’elles ont conquis résolument. Les technologies numériques, domestiquées, bouleversent les relations et connectent l’Afrique au monde. Les transformations structurelles qui se sont faites sur une période de deux siècles dans les autres régions du monde, l’Afrique doit les faire à marche forcée en quelques décennies, dans un contexte mondial mouvant, en relevant simultanément le défi inégalé des diverses transitions (démocratique, démographique, épidémiologique, alimentaire, urbaine, écologique). Plutôt que de se situer dans le vain débat entre pessimistes et optimistes, ce livre tente de montrer que l’Afrique possède en réalité le génie de l’hybridation et du mélange des genres. Et avec cet atout, elle pourrait bien inventer le développement durable et inclusif de demain.

«Géopolitique de l’Afrique – 4e édition», de Philippe Hugon
Continent de la croissance et des crises, l’Afrique contrastée et plurielle est devenue un acteur géopolitique majeur des relations internationales. Après un tableau de l’histoire précoloniale et coloniale, la nouvelle édition de cet ouvrage analyse, à l’échelle du continent, mais en insistant sur la diversité des situations et des acteurs qui s’y côtoient, ses champs économiques, sociopolitiques et culturels. Elle explique enfin les défis actuels et futurs majeurs : démographie, environnement, alimentation, développement durable et insécurité, notamment dans l’arc saharo-sahélien.

 

 

 

«L’Afrique dans le monde : Capitalisme, empire, État-nation», de Frederick Cooper
Pourquoi l’Afrique occupe-t-elle une place cruciale dans l’histoire mondiale ? Que voulurent réellement les Africains aux différents moments de leur histoire ? Quelles furent leurs résistances à la colonisation et au capitalisme, mais aussi leurs adaptations ? L’État-nation était-il la seule solution quand vint le temps de l’indépendance ? Avec cette fresque de l’Afrique, de ses connexions et de ses interactions avec les autres puissances depuis le XVe siècle jusqu’à nos jours, Frederick Cooper offre une réflexion passionnante sur la fin des grands empires coloniaux européens qui se lit également comme une histoire du monde.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

Sélection du trimestre

La dépendance alimentaire de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient à l’horizon 2050  de Chantal ...