Sélection du trimestre

Cadre de politique macroéconomique pour la transformation structurelle de l’Afrique, de Carlos Lopes, Abdalla Hamdok et d’Adam Elhiraika

L’objectif principal de ce livre est d’identifier les principales sources de croissance qui ont joué un rôle important dans la croissance récente de l’Afrique ainsi que ses efforts pour la transformation économique. Le livre évalue dans quelle mesure les cadres macroéconomiques existants entre les pays africains ont été rationalisés dans les priorités de développement afin de réaliser une croissance à long terme et une transformation économique de ces pays. Compte tenu de la diversité des pays africains, les auteurs établissent les liens économiques entre les variables politiques macro-économiques pertinentes et les principales sources de croissance et de développement parmi les économies africaines sélectionnées, fondées à la fois sur des bases théoriques et empiriques. À la suite de cela, un aperçu du cadre macroéconomique pour la croissance à long terme et la transformation économique de l’Afrique est suggéré.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Financer l’Afrique de Cédric Achille Mbeng Mezui

Le financement du développement est sans aucun doute une priorité pour l’Afrique. Cela a été clairement approuvé par la communauté mondiale dans le Plan d’action d’Addis-Abeba en 2016. Pourtant, il y a une pénurie de connaissances pratiques sur cette question importante. Dans cet ouvrage, Cedric Mbeng Mezui comble cette lacune et jette un éclairage sur les développements récents et les tendances sur le continent. Le livre est un must pour les décideurs, les universitaires et les autres parties prenantes qui cherchent des solutions pour financer le développement de l’Afrique. La contribution de ce livre est double. D’abord, il montre que, contrairement à ce qui se dit habituellement, l’Afrique dispose, dans l’ensemble, des ressources financières nécessaires pour financer son agenda de transformation économique. Elle est créancière nette du reste du monde. Ensuite, il met en exergue différentes approches pour approfondir les systèmes financiers domestiques et l’utilisation optimale de l’épargne locale pour stimuler une croissance économique durable. Ce texte montre que les États africains sont à la croisée des chemins pour financer leur avenir. L’épargne domestique est la source de financement la plus fiable pour soutenir les investissements nécessaires à la transformation de leurs économies.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………..

L’Afrique comme horizon de pensée Volume 2 Académie du Royaume du Maroc, 8-15 décembre 2015

Cet ouvrage a été publié par l’Académie du Royaume du Maroc à l’issue de sa 43e session qui s’est tenue du 8 au 11 décembre 2015 à Rabat. Dans son discours d’ouverture de la session, Abdeljalil Lahjomri, secrétaire perpétuel de l’Académie, a déclaré : «L’intérêt que porte l’Académie au sujet de l’Afrique en tant qu’horizon  pour la pensée est une manière de réaliser tous les objectifs qui lui ont été fixés et qui tendent vers l’encouragement, le développement de la recherche et l’investigation dans les domaines les plus importants de l’activité intellectuelle qu’il s’agisse des sciences du culte, de la philosophie, de l’éthique, du droit, de l’histoire, de la littérature, des beaux-arts, des sciences, de l’éducation, de la diplomatie, des techniques pratiques ou d’autres domaines». (…) L’horizon de la pensée constitue en permanence l’origine des civilisations et la caractéristique des peuples avancés. Et quand l’Académie fait de l’Afrique un objet de réflexion, c’est parce que cette dernière est un continent qui se trouve au cœur même de mutations historiques importantes. Elle est le moteur futur du développement mondial. (…) Le continent africain est considéré comme le second grand continent du monde, de par sa superficie et le nombre d’habitants. Il possède des ressources naturelles importantes dans les domaines de l’eau, de l’agriculture, de l’énergie, des mines, dont la majeure partie n’a pas encore été exploitée, contrairement à la situation des autres continents du monde dont la plupart de leurs ressources sont presque épuisées (…)».

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

Sélection du trimestre

La dépendance alimentaire de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient à l’horizon 2050  de Chantal ...