FORMATION

Times Higher Education: Les universités sud-africaines et maghrébines leaders en Afrique

N'oubliez pas de partager ce post

Les universités sud-africaines et maghrébines sont les mieux représentées dans le Times Higher Education 2020, qui classe les meilleures universités du monde.

55 universités africaines figurent dans le prestigieux classement mondial des meilleures universités du monde. Les universités sud-africaines et maghrébines sont les mieux représentées dans ce ranking. L’université du Cap, l’université du Witwatersland et celle de Stellenbosch forment le trio de tête au niveau continental. L’Afrique est bien représentée dans ce classement avec ses neuf établissements dont deux au top 200 mondial et quatre au top 10 africain. Le Maghreb y compte le plus grand nombre de représentants grâce notamment à l’Égypte (pays africain le plus représenté) avec ses 20 universités, dont la moitié dans le top 1000.

L’Afrique du Sud et l’Égypte confirment leur leadership
L’Afrique francophone est reléguée au second plan par ses deux homologues. Elle y place 18 établissements, tous basés en Afrique du Nord, dont 15 classés au-delà du top 1000. L’Algérie est le pays le plus représenté avec ses huit universités, dont l’université de Sétif 1 (600-800e places) classée 12e en Afrique, et l’université de Béjaïa (21e). On retrouve également dans ce top 1000 l’université marocaine Sidi Mohamed Ben Abdallah de Fès au Maroc qui s’est classée 17e dans le palmarès continental, soit un gain de neuf places par rapport à la précédente édition.
Au total 1 400 universités de 92 pays ont été évaluées dans ce Times Higher Education 2020, selon 13 critères, notamment leur rayonnement international, la qualité de leur enseignement ou encore l’influence de leurs travaux de recherche. L’Université britannique d’Oxford, le California Institute of Technology et l’université de Cambridge sont respectivement les trois meilleures universités du monde, selon ce classement.

Par Babacar Seck

N'oubliez pas de partager ce post