Transport aérien: L’Afrique ne pesait que 2,2% du trafic mondial

Selon un rapport de l’Association internationale du transport aérien (IATA), l’Afrique ne représente que 2,2% du trafic mondial. Loin derrière l’Asie-Pacifique et l’Europe.

Le continent africain est à la traîne dans le circuit mondial de l’aviation. L’Afrique occupe la dernière place avec seulement 88,5 millions de passagers transportés en 2017. L’Asie-Pacifique caracole en tête avec 1,5 milliard de passagers, soit 36,3% du trafic mondial (+10,6% par rapport à 2016), suivie de l’Europe avec 1,1 milliard de dollars, soit 26,3% (hausse de 8,2%), et l’Amérique du Nord qui affiche un taux de 23%, soit 941,8 millions de passagers (+3,2%). L’Amérique latine (7%) et le Moyen-Orient (5,3%) complètent ce quintet.
Le lancement en janvier 2018 du Marché unique du transport aérien en Afrique (Mutaa) par l’Union africaine devrait permettre à l’Afrique d’améliorer ses statistiques dans les prochaines années. Une trentaine de pays ont, pour le moment, adhéré à cette initiative. Ce mégaprojet qui vise 300 millions à l’horizon 2035 à travers la mise en place d’un open sky au niveau continental pourrait donner un nouveau souffle au secteur aérien qui enregistre des pertes estimées à 100 millions de dollars par an.

Par Babacar Seck

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.