EN BREF...

Transport : Air Sénégal ouvre une ligne Dakar-Casablanca

Bonne nouvelle pour les Sénégalais du Maroc. Air Sénégal a confirmé jeudi 17octobre, à travers un communiqué, le début de ses navettes quotidiennes sur l'axe Dakar-Casablanca à partir du 3 décembre 2019. Le premier vol, qui sera effectué à bord de l’Airbus A319, quittera l'Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) à 1h30 pour atterrir à l'Aéroport Mohamed V à 5h 45. Un autre vol quittera Casablanca le lendemain à 10h45 pour atterrir à Dakar à 13h15. Le prix des billets n'a pas encore été dévoilé, mais beaucoup de Sénégalais ont exprimé leurs satisfaction sur les réseaux sociaux après l’annonce de cette décision. Ils espèrent vivement que la compagnie proposera des tarifs nettement moins chers que ceux de la Royal Air Maroc (RAM) jugés excessivement chers. Des prix qui avoisinent presque les 500.000 FCFA (8000 dirhams) pour un trajet aller-retour. Des prix jugés exorbitants et qui poussent bon nombre d’entre eux à prendre la route où le tarif est estimé à 90.000 FCFA l’aller (1500 dirhams). Une ligne trèsrentable Grâce à l’ouverture de cette nouvelle ligne, Air Sénégal pourrait, avec une flotte d’avions capables de faire régulièrement des navettes, prendre des parts de marché à la RAM qui effectue trois vols quotidiens vers Dakar via son hub de Casablanca.La liaison Casablanca-Dakar-Casablanca figure d’ailleurs parmi les lignes les plus rentables de la compagnie marocaine. Les nombreux immigrés sénégalais basés au Maroc, ceux qui font des escales à Casablanca, sans oublier les pèlerins qui effectuent régulièrement la « ziarra » à Fes, sont autant de niches d’opportunités à exploiter. Outre l’axe Dakar-Casablanca, Air Sénégal va aussi déployer ses ailes en Mauritanie et au Nigéria. Des dessertes sont prévues à Nouakchott à partir du 25 novembre 2019, à raison de cinq vols par semaine (lundi, mercredi, jeudi, vendredi et dimanche). Le Nigéria sera desservi à partir du 19 décembre, via Niamey, à travers des vols hebdomadaires les lundi, mercredi et vendredi. Par ailleurs, la compagnie annonce l’ouverture d’une deuxième ligne long-courrier, vers Dakar, Marseille et Barcelone, à partir du 9 décembre. L’ouverture de ces trois lignes africaines pourrait permettre au transporteur sénégalais de renforcer son positionnement dans le secteur aérien continental, et permettre au Sénégald’être un véritable hub aérien en Afrique de l’Ouest.
N'oubliez pas de partager ce post

La compagnie aérienne sénégalaise Air Sénégal annonce l’ouverture prochaine d’une liaison aérienne Dakar-Casablanca. Une décision stratégique dans un axe très rentable.

Bonne nouvelle pour les Sénégalais du Maroc. Air Sénégal a confirmé jeudi 17 octobre, à travers un communiqué, le début de ses navettes quotidiennes sur l’axe Dakar-Casablanca à partir du 3 décembre 2019. Le premier vol, qui sera effectué à bord de l’Airbus A319, quittera l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) à 1h30 pour atterrir à l’Aéroport Mohamed V à 5h 45. Un autre vol quittera Casablanca le lendemain à 10h45 pour atterrir à Dakar à 13h15.

Le prix des billets n’a pas encore été dévoilé, mais beaucoup de Sénégalais ont exprimé leurs satisfaction sur les réseaux sociaux après l’annonce de cette décision. Ils espèrent vivement que la compagnie proposera des tarifs nettement moins chers que ceux de la Royal Air Maroc (RAM) jugés excessivement chers. Des prix qui avoisinent presque les 500.000 FCFA (8000 dirhams) pour un trajet aller-retour. Des prix jugés exorbitants et qui poussent bon nombre d’entre eux à prendre la route où le tarif est estimé à 90.000 FCFA l’aller (1500 dirhams).

Une ligne très rentable

Grâce à l’ouverture de cette nouvelle ligne, Air Sénégal pourrait, avec une flotte d’avions capables de faire régulièrement des navettes, prendre des parts de marché à la RAM qui effectue trois vols quotidiens vers Dakar via son hub de Casablanca.La liaison Casablanca-Dakar-Casablanca figure d’ailleurs parmi les lignes les plus rentables de la compagnie marocaine. Les nombreux immigrés sénégalais basés au Maroc, ceux qui font des escales à Casablanca, sans oublier les pèlerins qui effectuent régulièrement la « ziarra » à Fès, sont autant de niches d’opportunités à exploiter.

Outre l’axe Dakar-Casablanca, Air Sénégal va aussi déployer ses ailes en Mauritanie et au Nigéria. Des dessertes sont prévues à Nouakchott à partir du 25 novembre 2019,  à raison de cinq vols par semaine (lundi, mercredi, jeudi, vendredi et dimanche). Le Nigéria sera desservi à partir du 19 décembre, via Niamey, à travers des vols hebdomadaires les lundi, mercredi et vendredi. Par ailleurs, la compagnie annonce l’ouverture d’une deuxième ligne long-courrier, vers Dakar, Marseille et Barcelone, à partir du 9 décembre.

L’ouverture de ces trois lignes africaines pourrait permettre au transporteur sénégalais de renforcer son positionnement dans le secteur aérien continental, et permettre au Sénégal d’être un véritable hub aérien en Afrique de l’Ouest.

N'oubliez pas de partager ce post