Entreprise

Wari: une digitale success-story

N'oubliez pas de partager ce post

En neuf ans, Wari s’est imposé comme un des leaders dans le transfert d’argent et la fourniture de services non financiers au Sénégal et dans le monde. Le cœur de son business model : la proximité et l’accessibilité.

« Warimako » qui signifie en wolof «envoie-moi de l’argent», est un terme qui fait désormais partie intégrante du langage courant au Sénégal.  Un terme très usité. Bon nombre de gens n’hésitent pas à l’utiliser à des fins de plaisanterie pour taquiner leurs interlocuteurs. Ce fait illustre le succès de la marque Wari, lancée en juillet 2008 par Kabirou Mbodje, actuel PDG du groupe éponyme. Ce terme populaire pousse certains à croire que c’est une entreprise exclusivement dédiée à ce type de service. «Nous ne sommes pas une société de transfert d’argent. Nous sommes une plateforme de produits et services. Nous sommes un tronc commun, un lien qui permet de réunir plusieurs acteurs, autour d’un même standard. L’ensemble des partenaires peut communiquer et offrir des services de qualité à nos clients», précise-t-il.
En clair, Wari qui signifie «argent, richesse ou finance» en dioula (langue parlée ou comprise par 20 millions de personnes en Afrique de l’Ouest) est une plateforme digitale qui propose des services financiers et non financiers au grand public tels que le paiement de factures (eau, électricité, abonnements TV…), recharges de crédit, pensions, bourses et salaires, jeux et loteries. «Le concept de Wari, c’est de connecter les gens. Notre objectif est de proposer le standard le plus simple, le plus répandu, pour que chacun puisse réaliser des transactions et avoir accès à un large éventail de services, quel que soit l’endroit où il se trouve, partout dans le monde», indique-t-il. En un mot, créer «des raccourcis pour pouvoir avoir accès à de nombreuses opportunités. Elle contribue à rehausser la qualité de vie des gens et à créer leur confort».
Pour étendre ses services, Wari a misé sur la proximité avec l’ouverture de centaines de points de vente. «La proximité et la qualité de service que nous apportons aux gens sont plus importantes. Il y a des entreprises qui font énormément de chiffres d’affaires, mais qui n’apportent aucune valeur ajoutée à la population», constate Kabirou Mbodje. Ces services sont accessibles via carte bancaire, paiement cash, voucher, et iwallet. «Ce sont les populations qui font Wari. Notre plateforme répond à un besoin d’accessibilité aux services financiers pour tous. La particularité de Wari est d’en faire une réalité, de manière simple et au moindre coût», se réjouit-il.

Réalisé par Elimane Sembène

N'oubliez pas de partager ce post

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.