La Côte d’Ivoire, leader du tourisme d’affaires dans l’Uemoa

La Côte d’Ivoire est la première destination pour le tourisme d’affaires dans la zone UEMOA, selon l’ « Hospitality Report 2018 ».

Abidjan confirme son leadership dans la zone Uemoa et se classe 3e au niveau continental derrière le Nigéria et le Maroc. D’après ce rapport publié par Jumia Travel, un des leaders mondiaux de la réservation en ligne, le pays a enregistré 3,475 millions de touristes en 2017 (y compris les voyageurs internes) contre 3,083 millions en 2016, soit une hausse de 12,7%. L’organisation de grands évènements régionaux et internationaux et l’implantation des sièges de grands organismes à Abidjan pourraient justifier cette bonne place.

Le gouvernement ivoirien accorde une importance particulière au tourisme En atteste la stratégie « Sublime Côte d’Ivoire » d’un montant de 3200 milliards de FCFA qui vise à faire du secteur le 3e pôle de développement du pays d’ici 2025. Elle ambitionne aussi de faire de la Côte d’Ivoire co-leader dans le tourisme d’affaires avec comme objectif 1,5 millions de visiteurs. Son pavillon national Air Côte d’Ivoire et sa capacité d’accueil qui est passée de 2041 hôtels en 2016 à 2531 en 2017 (avec un taux d’occupation moyen de 54,55%) pourraient être des atouts de taille pour l’atteinte de ces objectifs.

Parallèlement, l’Etat prévoit de lancer les travaux d’agrandissement de l’Aéroport international Félix Houphouët-Boigny (budget de 600 millions de dollars) qui accueilli plus 2 millions de passagers en 2017. Au total, les investissements réalisés dans le secteur touristique sont estimés à 159,261 millions de FCFA en 2017.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Check Also

Égypte: Un fonds de plus de 50 millions livres pour financer les Fintech

Bonne nouvelle pour les entrepreneurs égyptiens spécialisés dans les technologies financières. Des banques locales ont ...